• fr

Thaïlande

Connue autrefois sous le nom de Siam, la Thaïlande est un carrefour de peuples, de cultures et de religions.Ce pays qui à la forme d'une tête d'éléphant n’a jamais été colonisé et a conservé une culture et un patrimoine uniques.

Plus de détails

1 390,00 €

 

1er  JOUR – TOULOUSE  >>  ISTAMBUL  >>   BANGKOK

 

Convocation à l’aéroport Toulouse. Envol pour Bangkok

Repas et nuit à bord.

 

 

2ème JOUR - BANGKOK

 

Petit déjeuner à bord.

 

Bienvenue en Thaïlande !

 

Bangkok : Première escale en Extrême-Orient pour la plupart des voyageurs occidentaux, Bangkok est une ville déconcertante à plus d'un titre. Elle a été parée de nombreux surnoms tous usurpés comme celui de "Venise de l'Orient" car aujourd'hui elle ressemble à Venise comme à une alouette. Bangkok est unique s'étendant démesurément mais protégeant miraculeusement grâce à l'eau et à la religion, de nombreuses merveilles qui font de la ville, l'une des plus captivantes du monde. Le premier centre historique est dans les faubourgs actuels à Thon Buri sur la rive droite du Menam Chao Paya alors que Bangkok se trouve sur la rive gauche.

 

 


Accueil par votre guide local francophone thaïlandais.

 

Remise d’un collier de fleurs à chaque participant.

 

Déjeuner.

 

Installation à l’hôtel.

 

Cocktail de bienvenue.

 

L'après-midi, promenade sur les Klongs (canaux) en pirogue et visite du Wat Arun (temple d'aurore) d’où vous pourrez admirer le coucher du soleil sur la « ville des Anges ».

 

WAT ARUN (Le Temple de l’Aube)

Situé au bord du fleuve Chao Phraya sur la rive de Thonburi en face du Grand Palais, ce célèbre site est facilement accessible en bateau depuis la rive de Bangkok. Datant de la période d’Ayutthaya (1782-1809), ce temple fut agrandi par les Rois Rama II et Rama III, puis rénové sous le règne du Roi Rama IV. Il abrita le Bouddha d’émeraude pendant une brève période avant son transfert sur la rive opposée au Wat Phra Kaeo, près du Grand Palais construit par le Roi Rama Ier. Le principal centre d’intérêt de ce temple est sa pagode centrale haute de 79 mètres, «Phra Pang», entourée de quatre pagodes plus petites. La pagode centrale est ornée de pièces de porcelaine incrustées, étincelantes sous le soleil. Malgré son nom, le meilleur moment pour photographier le sanctuaire se situe en fin de journée, lorsque le soleil se couche derrière le temple, dans un ciel aux couleurs flamboyantes.

 

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

 

3ème JOUR – BANGKOK / AMPAWA

 

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite du Palais Royal avec le Wat Phra Keo (temple du Bouddha d'Emeraude) qui contient la statue sacrée la plus vénérée du pays, à laquelle la tradition prête le pouvoir magique de protéger la dynastie régnante et le peuple thaï tout entier.

 

LE GRAND PALAIS ET WAT PHRA KAEO (Le Temple du Bouddha d’Emeraude)

Ce splendide Grand Palais abrite plusieurs monuments et des temples ornés aux styles architecturaux différents. Des dorures, des tuiles étincelantes et des statues de Bouddha ornent l'ensemble architectural. Le magnifique Wat Phra Kaeo

- trésor de l’art Thaïlandais abritant le Bouddha d’Emeraude, représentation de Bouddha la plus vénérée de Thaïlande - se trouve au cœur du site. D’autres monuments situés dans l’enceinte du Grand Palais méritent également une visite, notamment le Pavillon royal des décorations et des monnaies thaïlandaises, qui présente une exposition permanente d’insignes royaux, de décorations, de médailles et de pièces de monnaie datant du début du 11ème siècle.

 

Déjeuner.

 

Départ pour Samut Sakorn puis Samut Songkram, où l’on vit une vie bucolique à bord de rafts sur des rivières et des réservoirs éblouissants. Descente en bateau pour une promenade au long des klongs via du fleuve Mae Klong pour une approche La Venise d’Oriente à découvrir le pittoresque des scènes de la vie traditionnelles thaies, des maisons flottants et des jardins tropicaux. Un arrêt au fameux temple“Wat Bang Kung” classé au nombre des Unseen Thailand et Jardin Résidence du roi Rama II.  Retour à l’hôtel.

 

Dîner.

 

Après le diner, sortie en bateau pour voir le ballet des lucioles sur l’eau. Nuit à l’hôtel.

 

 

4ème JOUR – AMPAWA / DAMNOEN SADUAK / RIVIERE KWAI

 

Petit déjeuner à l’hôtel.

Puis, route à travers un paysage de marais salants, puis de rizières et de plantations de cocotiers et de palmiers pour une visite du marché flottant de Damnoen Saduak avec ses pirogues chargées de produits locaux (fleurs, fruits, soies, laques...). Le marché est situé à environ 80 km de Bangkok et rien ne semble avoir changé. C'est le marché le plus coloré et le plus animé de la Thaïlande avec les "barques boutiques" qui assurent l'approvisionnement des résidents, les bateaux taxis, le facteur, le vendeur de soupe...

 

MARCHÉ FLOTTANT DE DAMNOEN SADUAK

En dépit des 80 km de distance avec Bangkok, c’est de loin le marché flottant le plus populaire à la fois pour les touristes étrangers et locaux. Il y a de nombreuses raisons pour expliquer cet engouement. Les eaux du principal marché de Klong Ton Khem sont généralement envahies de vendeurs dont les produits vont des nouilles aux chapeaux en passant par des ananas.

 

 

Départ pour Kanchanaburi.

 

Kanchanaburi : le site de tournage du fameux Pont de la Rivière Kwai, immortalisé par des livres et des films.

Au-delà de la capitale provinciale elle-même, à 130 kilomètres et à deux heures de route tranquille de Bangkok, où les rivières Khwae Yai et Khwae Noi s’unissent pour former le Fleuve Mae Klong, Kanchanaburi se déploie de toute sa beauté spectaculaire, des paysages caractérisés par plusieurs chutes d’eau, des grottes autrefois habitées par les hommes du néolithique, des parcs nationaux et ses rivières et réservoirs.

 


Déjeuner.

 

Promenade sur le «Chemin de fer de la mort», dont il ne subsiste aujourd’hui que 77 km de voies qui constituent un parcours pittoresque entre Kanchanaburi et Nam Tok.

 


Visite du musée Jeath construit sous forme d’un camp de prisonniers de guerre alliés, puis, visite du cimetière des alliés de la 2ème.guerre mondiale.

 

Descente en pirogue de la rivière Kwai à-travers les paysages sereins et verdoyants.

 

Remontée de la rivière Kwai en pirogue pour rejoindre votre hôtel.

 

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

 

5ème JOUR – RIVIERE KWAI / AYUTHAYA / LOPBURI / PHITSANULOKE

 

Petit déjeuner américain à l'hôtel.

Route pour Ayuthaya, capitale florissante du Siam libre de 1350 à 1767, embellie par des palais et des temples.

 

En cours de route, visite du temple Wat Pag Lai Laye, qui abrite une statue datant du 13ème de Bouddha assis «à l’européenne» sur un trône – alors qu’en Asie Bouddha est toujours assis en tailleur sur le sol.

 

Ayuthaya : Installée sur le fleuve Chao Phraya, le principal cours d’eau du pays, cette province est très importante du fait de son rôle de capitale siamoise pendant quatre siècles. La ville d’Ayutthaya, située 76 km au nord de Bangkok, peut se vanter de posséder les ruines de nombreux et superbes monuments, vestiges de l’ancienne capitale. La province est aussi le siège du Centre des Arts et Métiers Traditionnels de S. M. la Reine à Bang Sai. La cité historique d’Ayutthaya, désignée à l’époque sous le nom de Phra Nakhon Si Ayutthaya, fut la capitale des thaïlandais pendant 417 ans et reste aujourd’hui une des principales attractions touristiques du pays. Nombreux monuments et vestiges de l’époque peuvent être visités dans cette cité fondée en 1350 par le Roi Uthong lorsque les thaïlandais durent migrer vers le sud sous la pression de leurs voisins du nord.

Pendant la période durant laquelle Ayutthaya était la capitale, 33 rois et plusieurs dynasties se succédèrent jusqu’à ce que la cité scintillante, saccagée par les birmans en 1767, tombe en ruine et soit abandonnée. L’étendue des ruines ainsi que les documents d’archives démontrent qu’Ayutthaya fut une des cités d’Asie du sud-est les plus prospères. En reconnaissance de son importance historique et culturelle, le Parc Historique de Phra Nakhon Si Ayutthaya où se trouvent les ruines proches de l’actuelle ville, a été déclaré Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1991.

 

Visite du site archéologique de la ville avec la découverte du temple Mongkoï Bophit, abritant le plus haut Bouddha de bronze.

 

Continuation vers Lopburi ville du Roi Narai (Roi du Soleil) aussi connue comme « la cité des singes ».

 

 

 

Déjeuner.

 

Visite du temple khmer de Prang Sam Yod, “le paradis des singes” et du temple Pran Karn.

 

Continuation à Phitsanuloke, via Chainat et Nakornsawan à travers des paysages verdoyants.

 

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

 

6ème JOUR – PHITSANULOKE / SUKHOTHAI / CHIANG RAI

 

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite de Phitsanuloke où certains habitants vivent dans des maisons sur pilotis le long de la rivière Nan.

 

Visite du Wat Phra Vuddha Shinnaraj qui abrite l’un des plus beau Bouddha de Thaïlande datant 13siècle.

 

Continuation vers Sukhothai à travers les régions de rizicultures où vous aurez et une approche de la vie rurale dans les rizières et découvrirez les procédés de la production du riz lors de la visite d’une coopérative. La Thaïlande est le plus grand producteur de riz du monde.

 

 


Sukhothai : Capitale de l’ancien Royaume thaï avec d’importants vestiges historiques, elle fut le premier royaume véritablement indépendant de Thaïlande et vécut une période dorée sous le règne du Roi Ramkhamhaeng Le Grand. Abandonnés et envahis par la végétation durant plusieurs siècles, les superbes temples et monuments de cette cité splendide ont été restaurés soigneusement au sein du Parc Historique de Sukhothaï, Site classé au patrimoine Mondial de l’Héritage par l’UNESCO. Un site à ne surtout pas manquer, Sukhothaï est l’un des plus importants sites historiques de l’Asie du Sud-Est.

 

Visite du Parc historique de Sukhothai dsont le Wat Mahathat, Bouddha avec un immense parc archéologique s'étendant sur des kilomètres et le Wat Sichum : l'un des temples les plus poétiques de Sukhothai avec son Bouddha assis monumental.

 

LE PALAIS ROYAL ET WAT MAHA THAT

Le Palais Royal s’étend au centre de la cité, entouré par une douve, et contient deux sites importants : la résidence royale et le sanctuaire royal.

Ici, les célèbres inscriptions gravées sur la pierre du Roi Ramkhamhaeng Le Grand ont été mises à jour par le Roi Mongkut (Rama IV) au 19ème siècle avec une partie de la pierre formant le trône appelé Manangkhasila-at. Le Roi Ramkhamhaeng Le Grand fit édifier un trône au milieu d’une plantation de palmier à sucre où, selon sa volonté, un moine prêcha les jours sacrés du Bouddha, et le Roi menait les affaires d’Etat les autres jours. Ce trône fut par la suite transporté à Bangkok dans le Temple du Bouddha d’Emeraude.

 

 

S’étendant à l’ouest des terres du Palais Royal se trouve Wat Mahathat, le sanctuaire royal, qui est le plus grand temple de Sukhothaï avec un chedi principal d’usage (un stupa en forme de cloche) dans une forme de bouton de lotus et les vestiges du vihara (la salle des images). A la base du chedi sont assis les disciples du Bouddha en adoration, et sur le piédestal, des représentations du Bouddha assis. A l’avant de ce reliquaire, ce trouve un large vihara préservant précédemment un remarquable Bouddha assis en bronze de style Sukhothaï, qui fut fondu et placé par le Roi Lithai de Sukhothaï en 1362. A la fin du 18ème siècle, la statue fut déplacée vers le Vihara Luang de Wat Suthat à Bangkok selon la volonté du Roi Rama I et dès lors appelée Phra Si Sakaya Muni. Devant ce grand vihara, se trouve un plus petit qui fut probablement construit durant la période Ayutthaya. Sa représentation principale de Bouddha (8 m de haut) fut installée à l’intérieur d’un édifice séparé. Devant la représentation au sud, une sculpture appelée Khom Dam Din fut trouvée, maintenant conservée dans la chapelle de Mae Ya près de l’Hôtel de Ville du Vieux Sukhothaï. Au sud se tient un piédestal d’un immense chedi en escalier, dont la plate-forme la plus basse est décorée de belles figures de démons, d’éléphants et de lions chevauchés par des anges, en stuc. Une fresque murale pare ce chedi.

 

 

Déjeuner.

 

Continuation vers Chiang Raï via le plus célèbre lac du Royaume, le lac Phayao de 06 kms de long et 04 kms de large.

 

 

Vous pouvez apprécier les plantations des fruits tropicaux tels que langane, litchi, ananas…

 

Dégustation d’ananas (ou de fruits de saison).

 

Arrivée à Chiangrai.

 

La province de Chiang Raï : Cette province de l’extrême Nord borde à la fois le Myanmar et le Laos. Plusieurs tribus sont établies dans les montagnes : Hmong, Lahu, Karen, Lisu, Akha, chacune possédant sa culture et son dialecte. La province de Chiang Rai est l’une des plus anciennes destinations du pays pour le rafting, et ne cesse d’attirer les amateurs d’aventure du monde entier.

 

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

 

7ème JOUR - CHIANG RAI / TRIANGLE D'OR / CHIANG MAI

 

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ pour Mae Chan à la découverte des villages reculés des tribus Yaos et Akhas que vous atteindrez en «pick-up» bâchés.

 

Continuation vers Chiang Saen – la ville la plus septentrionale du Royaume en plein cœur du Triangle d’Or : le Myanmar, le Laos et la Thaïlande.

 

Point de vue sur le Triangle d’Or et promenade sur le marché ethnique qui longe le Mekong.

 

Déjeuner au bord du Mekong.

 

Embarquement sur les "Hang Yao" (pirogues) pour une pittoresque descente de la rivière Kok qui vous mènera jusqu’à un village de minorités karens.


 

Continuation vers Chiangmai par route très vallonnée et verdoyante aux paysages magnifiques.

 

Petit arrêt en cours de route au geyser de Mae Krachan.

 

Arrivée tardive à Chiangmai.

Chiang Maï : Connue sous le nom de “Rose du Nord" avec sa position merveilleuse aux abords de la rivière Ping, la ville et ses environs possèdent une beauté naturelle stupéfiante sans pareil, et une identité culturelle tribale unique. Fondée en 1296 par le Roi Mengrai comme la capitale du Royaume de Lanna, Chiang Mai possède une longue histoire à part entière, qui dans une grande mesure, a contribué à la préservation de son identité culturelle. Celle ci est visible à la fois dans la vie quotidienne des habitants qui ont perpétué leur dialecte original, leurs coutumes et leur cuisine et également par le patrimoine d’anciens  temples fascinants pour leur architecture de style du nord de la Thaïlande avec ses nombreux détails décoratifs. Chiang Mai maintient aussi sa célèbre tradition en tant que centre de l’artisanat, qui produit des objets en argent, en bois, des céramiques parmi bien d’autres choses qui font de la ville la destination principale pour l’achat de l’artisanat dans tout le pays. Au-delà de la ville, la province de Chiang Mai s’étend sur une superficie de plus de 20,000 km2 offrant les paysages les plus pittoresques de tout le Royaume. La vallée fertile conduisant la rivière Ping, est un patch-work de champs de pavots, entourés de collines onduleuses, et la province toute entière est composée de montagnes couvertes de forêts (comprenant le plus haut sommet de Thaïlande, Doi Inthanon), de jungles et de rivières.

 

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

8ème JOUR - CHIANG MAI

 

Petit déjeuner à l’hôtel.

Le matin, visite du Doi Suthep, le temple le plus vénéré du Nord de la Thaïlande, situé sur une colline dominant la ville à laquelle on accède par une très belle route (construite en 1934) qui serpente à travers une végétation luxuriante. Puis il reste à gravir les 300 marches d'un escalier monumental dont les rampes sont deux interminables nagas. Du haut de son esplanade, on jouit d'une vue magnifique.

 

Visite du temple dont la stupa est entièrement recouverte de feuilles d'or.

 



Wat Phrathat Doi Suthep

A 15 km du centre ville, se situe l’un des plus célèbres et des plus visibles sites de Chiang Mai, culminant à plus de 1.000 mètres au dessus du niveau de la mer, ce temple offre une vue de la ville et de la campagne environnante. Un escalier de 290 marches flanqué d’une rangé de Naga de chaque côté (un accès par funiculaire est également disponible) nous mène à ce temple, datant de 1383 avec en son sommet un Chedi doré protégeant les reliques du Bouddha attirant des pèlerins venus du monde entier.

 

Déjeuner.

 

Puis, visite du village d’artisans de San Khan Phaeng : fabrique d'ombrelles, soies, sculpture sur bois de teck, laques noires, céladon.

 

Dîner typique "kantoke" avec spectacle de danses traditionnelles des différentes tribus du Nord. Nuit à l’hôtel.

 

 

9ème JOUR - CHIANG MAI / LAMPANG / BANGKOK – TRAIN DE NUIT

 

Petit déjeuner à l’hôtel.

Le matin, visite du camp des éléphants où vous assisterez à une démonstration du travail des animaux tel qu'il se pratique encore dans les forêts du Nord.

 

EN OPTION : Promenade à dos d’éléphant dans la jungle comme tarzan pendant 1/2 heure pour admirer le paysage dans la forêt + 20 € / pers.

 

Déjeuner.

 

Route vers Lampang.



Lampang : Célèbre pour ses calèches à cheval qui assurent le transport en commun. Fondée au milieu du bassin de la rivière Wang, la province possède un paysage de collines verdoyantes moins spectaculaires que Chiang Mai, et ses intérêts principaux sont plus culturels que pittoresques. La région possède une longue histoire datant des premières colonies s’établissant ici, laissant un riche héritage archéologique et architectural, témoignant de l’ancienne civilisation de Harinphunchai, Lanna et du Myanmar. Il va de soi, que la ville de Lampang, située sur les rives de la rivière Wang, présente un intérêt historique considérable. C’est un carrefour culturel important depuis le 7ème siècle, depuis son annexion au Royaume Mon d’Harinphunchai, jusqu’au début du 20ème siècle lorsqu’il fut le centre du très important commerce du teck, période durant laquelle l’influence birmane prédominait. Les centres d’intérêts aujourd’hui comprennent plusieurs temples bien préservés qui démontrent la fusion entre les styles architecturaux thaï et birman et dont l’un des exemples les plus impressionnant, se trouve à une courte distance du centre ville, Wat Phrathat Lampang Luang, est sans conteste le seul temple aussi fascinant de toute la région septentrionale. Bien plus encore, Lampang est dans son atmosphère détendue et sa vie quotidienne, plus typiquement et traditionnellement thaïe que Chiang Mai, et reste authentique malgré le tourisme croissant. Mélanger l’intérêt culturel avec la préoccupation de l’environnement, est la prouesse du Centre de Conservation des éléphants. Les éléphants ont joué un rôle primordial en tant qu’ «outil de labeurs», pendant les beaux jours de l’industrie du teck, et bien que cette époque soit terminée, un nombre d’éléphants ont trouvé refuge au Centre, où les visiteurs peuvent admirer leur agilité forestière, ainsi que leurs maîtrises récentes dans les domaines de la peinture et de la musique.

 

Visite du Wat Phra Keo Don Tao, l’un des plus beaux temples de la région, remarquable par ses plafonds, ses colonnes en bois sculptés, incrustés et de porcelaine.

 

Embarquement à bord du train de nuit en couchette climatisée 2ème classe à destination de Bangkok.

 

Dîner «pique-nique» à bord. Nuit à bord.

 

 

10ème JOUR – BANGKOK / JOMTIEN

 

Arrivée à Bangkok.

 

Transfert dans un hôtel proche de la gare pour le petit-déjeuner.

 

Quelques chambres à disposition pour prendre une douche et vous changer.

 

Puis, transfert à Jomtien, station balnéaire tropicale et relaxante située à 150 km au sud-est de Bangkok, sur le Golfe de Thaïlande.

 

 

Déjeuner.

 

Après-midi libre.

 

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

 

11ème  JOUR – BANGKOK   Q ISTAMBUL

 

Arrivée à Bangkok.

 

 

Petit déjeuner à l'hôtel.

Matinée libre

Déjeuner libre.

Temps libre jusqu’au transfert à l’aéroport.

Assistance aux formalités d’enregistrement.

 

Envol à destination de Toulouse via Istambul.

 

 

12ème  JOUR – ISTAMBUL >>  TOULOUSE

 

 

Petit déjeuner à bord.

Bienvenue en France!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voyager Fauroux on Facebook